Les préoccupations d’ordre sécuritaire et de la gouvernance territoriale au cœur de la première conférence des préfets à Lokossa

Gouvernance / Les préoccupations d’ordre sécuritaire et de la gouvernance territoriale au cœur de la première conférence des préfets à Lokossa

16-09-2021 à 15:09:53

Lokossa, 16 Sept. 2021 (ABP)-  Les préfets des douze départements du Bénin, tiennent à Lokossa, sous la coprésidence des ministres de l’intérieur et de la décentralisation, leur première conférence au titre de l’année 2021, conférence au cours de laquelle d’importants sujets liés à la sécurité publique et à la gouvernance territoriale seront abordés.

Cette conférence des préfets, a dit le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Alassane Séïdou,  est l’occasion privilégiée d’échanges et de partages d’expériences et des bonnes pratiques en matière d’administration et de sécurisation de tout le territoire national. Pour lui, la conférence offre l’opportunité de rappeler les responsabilités des préfets de département en matière de sécurité et de mettre en exergue l’indispensable collaboration entre les deux départements ministériels.

Rappelant que la première conférence des préfets au titre de 2021 s’inscrit dans la même logique que celles des années antérieures, la rencontre de Lokossa, fait observer le ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Raphael Akotègnon, «  permettra de relever les difficultés éventuelles qui handicapent le bon fonctionnement des administrations départementales, afin d’envisager ensemble des solutions idoines qui guideront les prochaines actions de ministères ». Pour mieux relever les défis de développement du Bénin, le MDGL, a indiqué que les préfets, devront s’approprier les orientations sectorielles et globales du programme d’actions du gouvernement 2021-2026. Occasion donc pour lui, d’inviter les autorités préfectorales à développer des initiatives tendant à une étroite collaboration avec les ministères sectoriels qu’ils représentent et les responsables départementaux des services déconcentrés de l’Etat placés sous leurs ordres afin que, souligne-t-il, « les objectifs visés par les politiques publiques soient véritablement impactés ». Préoccupé par les points faibles qui impactent négativement le développement des communes, le gouvernement, a annoncé le ministre Raphael Akotègnon, « procédera à une réforme structurelle du secteur de la décentralisation à l’effet d’améliorer la gouvernance communale et de créer une dynamique de valorisation des potentialités dont réservent les communes ». Dans ce cadre a poursuivi le MDGL, les préfets et les maires seront incessamment entretenus par le chef de l’Etat sur les grandes orientations de cette réforme.

Les travaux des 48 heures, précise le MISP, « porteront spécialement en matière sécuritaire, sur la situation intérieure dans les départements, le point de mise en œuvre du projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants au Bénin et le rôle et les responsabilités des préfets de départements dans la mise en œuvre du fonds national de réponse aux catastrophes ». 

Ces échanges, souligne-t-il, « permettront aux préfets, d’améliorer leurs performances en matière sécuritaire ».




ABP/CBA/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions