Christophe Mègbédji définit de nouvelles stratégies pour lutter contre la propagation du covid-19 dans le Couffo

Santé / Christophe Mègbédji définit de nouvelles stratégies pour lutter contre la propagation du covid-19 dans le Couffo

08-09-2021 à 12:09:45

Aplahoué, 8 Sept. 2021 (ABP) - Des présidents des collectifs des artisans, des représentants des maires et des chefs religieux du Couffo, ont été, dans le cadre de la campagne de lutte contre la propagation du covid-19 dans le département du Couffo, entretenus, ce mardi, à la salle de conférence de la préfecture d'Aplahoué, sous la houlette du préfet Christophe Mègbédji, sur la recrudescence des cas de contamination et de décès à la pandémie et conviés à la sensibilisation des populations sur les dispositions prises par le gouvernement pour se protéger.

"La situation est très grave dans le département, c'est vrai le gouvernement a joué sa partition en indiquant les règles à suivre et les comportements à avoir. Mais nous avons le devoir de relayer et de restituer ce qui a été dit au niveau national", a déclaré Christophe Mègbédji. Il a, à cet effet, invité les participants à être les relais pour indiquer aux communautés à la base les conduites à tenir pour endiguer la propagation du virus. Selon l'autorité préfectorale, la seule solution pour être à l'abri de cette vilaine pandémie, qui continue de faire des ravages est le vaccin. Il a exhorté les populations à faire sourdes oreilles aux faux messages qui circulent sur les réseaux sociaux. "Prenez le vaccin comme le parapluie et l'imperméable pendant la période de pluie pour éviter de vous exposer à la maladie. Tout le monde est devenu docteur sur les réseaux sociaux et ils font circuler de faux messages", a lâché l'autorité.

A cette occasion, il a interdit toute manifestation de grand rassemblement sur son territoire, surtout les funérailles qui favorisent la propagation du virus. "Il faut laisser les funérailles, la police républicaine est instruite pour disperser sans conditions ceux qui s'adonnent à ces cérémonies qui occasionnent les cas de contamination", a prévenu l'autorité.

Quant au directeur départemental de la santé du Couffo, Jean Yaovi Daho, la situation ces dernières semaines est criarde. Il a informé que depuis le début du mois de juillet 2021, le Bénin a connu une troisième vague de la pandémie qui fait ravage. Pour cette vague, a-t-il précisé, le département du Couffo, rejoint progressivement les départements du Littoral, de l'Atlantique et de l'Ouémé où des centaines de cas de contamination sont enregistrés ainsi que des décès. En effet, il a invité les uns et les autres à aller se faire vacciner pour se protéger contre les formes graves de la maladie. "Les cas de contamination se multiplient de jour en jour, je voudrais que vous nous accompagnez à sensibiliser les populations pour augmenter l'acceptabilité de la vaccination", a-t-il souhaité.

Le représentant des participants Théophile Sohoudji a salué l'initiative et promis œuvrer pour amener les populations non seulement à respecter les gestes barrières, mais aussi à aller se faire vacciner.


ABP/AM/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions