Coupable  de viol sur mineure, Boniface Dègnon condamné  à la peine de 10 ans de réclusion criminelle

Justice / Coupable de viol sur mineure, Boniface Dègnon condamné à la peine de 10 ans de réclusion criminelle

10-06-2018 à 06:06:05

Parakou, 09 Juin (ABP)- La cour d’assises de Parakou a déclaré le sieur Boniface Dègnon, coupable  de viol sur mineure et l'a condamné à 10 ans de réclusion criminelle, au terme du délibéré, qui s’est déroulé à huis-clos, vendredi, dans la petite salle d’audience de la cour d’appel de Parakou.

De nationalité béninoise et enseignant de profession, le sieur Boniface Dègnon est déclaré coupable d’avoir violé l’écolière D.B, âgée de dix ans environ, suivant les dispositions de l’article 332 du code pénal et la loi 2011-26 du 09 janvier 2012 portant prévention et répression des violences faites aux femmes.

Le délibéré de cette vingt-deuxième affaire inscrite au rôle de la première session 2018 de la cour d’assises de Parakou indique sa condamnation à 10 ans de réclusion criminelle .

Selon le résumé des faits, le mardi 15 mars 2016, à la sortie de la récréation  à dix heures, Dègnon Boniface, directeur de l’école primaire publique de Gama, dans l’arrondissement de Founougo, commune de Banikoara,  a demandé à l’écolière D.B, âgée de dix ans environ de le suivre  pour aller dans son bureau.Celle-ci sans hésitation s’est exécutée.

 A l’intérieur du bureau, elle a été littéralement déshabillée par Dègnon Boniface son directeur qui, à son tour, s’est débarrassé de son pantalon et a tenu  son membre viril et imposé une conjonction sexuelle à sa victime.

Il en résulte pour la victime un traumatisme vulvo-vaginal. Interpellé et inculpé de viol sur mineure, Dègnon Boniface a reconnu les faits mis à sa charge à toutes les étapes de la procédure.

A la barre, le sieur Boniface Dègnon a reconnu les faits sans variation de déclarations depuis l’enquête préliminaire jusqu’à la cour d’assises, a-t-on appris, de son avocat-conseil, Me. Jean-Claude Gbogblenou.

Au terme des débats qui se sont déroulés à huis-clos, la cour d’assises a déclaré le sieur Boniface Dègnon, coupable  de viol sur mineure et l'a condamné à  10 ans de réclusion criminelle.

En détention préventive  depuis le 21 Mars 2016, le sieur Boniface Dègnon retourne à la vie carcérale pour purger sa peine.

La cour était composée, du président Jean-Pierre Yérima Bandé,  des assesseurs Marius Ogou et Geneviève Sohou, et le greffier Alexandre Azélokonon à la plume.


ABP/RAD/AE

Changements climatiques : Plaidoyer pour un véritable engagement

22-03-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 21 mars 2019 (ABP)- Depuis le début du XXème, les scientifiques ont observé...
Revue de presse

La politique et la gouvernance fortement abordés par les parutions de ce jour

19-04-2019
Cotonou, 19 Avril 2019 (ABP)-La politique et la gouvernance sont entre autres les principaux sujets qui ont suscité divers commentaires dans les colonnes des quotidiens parvenus à la rédaction de l’ABP ce vendredi.La situation...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions