Deux magistrats et un commissaire de police placés sous mandat de dépôt à Akpro-Missérété

Justice / Deux magistrats et un commissaire de police placés sous mandat de dépôt à Akpro-Missérété

26-05-2020 à 18:05:21

Porto-Novo, 26 Mai (ABP) – Le procureur du tribunal de première instance de deuxième classe de Kandi, K.Abdoul Adéoti, son substitut, Alphonse Amoussou et le commissaire par intérim du commissariat de police de Kandi, Abrazizou Ali Baba sont placés au petit matin de ce mardi sous mandat de dépôt à la prison civile d’Akpro-Missérété, après leur audition à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), a appris l’Agence Bénin Presse.

Selon les informations recueillies, les trois mis en cause sont accusés  entre autres,d’intelligence avec une organisation de terrorisme, abus de fonction et corruption.

Il leur est reproché,renseigne-t-on, d’avoir remis en liberté un suspect terroriste de nationalité nigériane.

Le sieur Sadam Oumarou, le suspect en question, aurait été arrêté le 02 mai dernier par les éléments des Eaux, Forêts et Chasses de Kandi en service dans le parc Pendjari.

Gardé à vue et écouté par le commissaire par intérim du commissariat de police de Kandi, le suspect aurait été présenté au parquet du Tribunal de première instance de deuxième classe de Kandi.

Auditionné par le substitut du procureur de la République près ledit tribunal avec le concours d’un traducteur en langue,  Sadam Oumarou aurait été mis en liberté à l’issue de l’audition par le magistrat du parquet, qui aurait décidé de le relâcher pour insuffisance de charges.

Une mise en liberté qui selon les uns et les autres serait jugée suspecte et a conduit à faire remonter l’information,d’où la saisine de la CRIET du dossier.  

Sadam Oumarou, le suspect est resté introuvable depuis sa mise en liberté.

Rappelons qu’à l’audience ayant conduit à leur placement sous mandat de dépôt, le conseil de la défense a plaidé pour que les deux magistrats soient mis en liberté où sous contrôle judiciaire selon certaines dispositions de la loi.  Ce qui n’a pas du tout été du goût du ministère public représenté par le procureur spécial près la CRIET,Gilbert Ulrich Togbonon.



ABP/ID/IA

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions