La situation des enfants en apprentissage préoccupe dans l’Atacora

Société / La situation des enfants en apprentissage préoccupe dans l’Atacora

16-06-2021 à 11:06:27

Tanguiéta, 16 Juin 2021 (ABP)-Un atelier de réflexion sur la situation des filles en apprentissage dans l’Atacora, a réuni mardi à Tanguiéta, sous le contrôle du préfet du département, Lydie Déré Chabi Nah, les présidents des collectifs des artisans, les responsables des centres de promotion social, les responsables de la direction de travail,  des affaires sociales, de l’enseignement secondaire et de la formation professionnelle et des maires des communes du département.

Cet atelier, organisé par la préfecture de Natitingou, avec l’appui technique et financier de Plan international Bénin, s’inscrit dans le cadre des activités de la journée de l’enfant africain (JEA), célébrée le 16 juin de chaque année. La rencontre a permis aux acteurs, de faire l’état des lieux sur la situation des enfants en apprentissage dans l’Atacora et de s’approprier encore plus des dispositions juridiques sur les conditions d’admission des enfants en apprentissage.

En plus d’élaborer des plans d’actions, ils ont proposé un arrêté préfectoral, à  l’autorité départementale, pour corriger le phénomène.

« Plan International a pris en charge les frais d’apprentissage de 1152 enfants démunis dans l’Atacora, dans plus de six corps de métiers et il est de bon que l’on puisse s’assurer, de ce que ces enfants apprennent dans un environnement favorable et sécurisé, dans lequel, ils ont la  plénitude de leurs droits et au-delà des enfants parrainés de Plan, de permettre à  tous les enfants en apprentissage d’apprendre dans de meilleures conditions », a indiqué le coordonnateur de projet à Plan Bénin, Benoit Djangni. Tout en réitérant l’engagement de Plan international aux côtés des enfants en situation difficile pour la promotion des droits des enfants et l’égalité des filles, il s’est réjoui des résolutions de l’atelier.

Le maire de la commune de Tanguiéta a remercié Plan Benin pour ses énormes initiatives dans le cadre de  la protection des enfants. Zakari Boukary a rassuré de la disponibilité de son conseil communal, à accompagner la mise en œuvre des différentes actions retenues, au détour des travaux de cet atelier.

Pour le préfet Lydie Déré Chabi Nah, les conditions d’apprentissage des enfants dans l’Atacora restent très préoccupantes. « Lors de ma récente tournée de sensibilisation à l’endroit des enfants en apprentissage dans quelques arrondissements de nos communes, j’ai pu toucher du doigt, qu’en plus du harcèlement sexuel et leur exploitation à des fins économiques, les filles sont souvent soumises à de pénibles corvées ménagères de leurs patrons ou patronnes, au mépris de leur droit et par voie de conséquence, des résultats médiocres et des abandons précoces », a fait savoir le préfet. Les actions pertinentes définies par cet atelier et susceptibles d’être menées, soutient-elle, vont permettre de lutter contre les obstacles à la formation des enfants.




ABP/IM/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions