Sous le lead de l’Unicef, les enfants et jeunes de l’Atacora plaident pour leur accès au loisir

Société / Sous le lead de l’Unicef, les enfants et jeunes de l’Atacora plaident pour leur accès au loisir

22-11-2021 à 13:11:17

Natitingou, 22 Nov.(ABP)-La maire enfant de la commune de Natitingou, Ashanti Shafeekath, et la représentante des jeunes de l’Atacora, Orou Wonka Bella,  ont, à l’ occasion de la célébration de la journée mondiale de l’enfant et des 75 ans de l’Unicef, plaidé, vendredi à Natitingou, à l’endroit du préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah, pour le respect de leur droit aux loisirs conformément aux dispositions de l’article 31 de la Convention relatives aux droits des enfants, en présence  de Marion Desmurger, Cheffe de la Communication de l'UNICF au Bénin, intervenant au nom de la représentante résidente de l’Unicef.

Sans détour, la maire enfant de la commune de Natitingou, dans son plaidoyer, s’est d’abord indignée du fait que malgré tous les efforts entrepris à divers niveaux, les enfants de l’Atacora, soient toujours confrontés à plusieurs problèmes, notamment le droit de jouer, d’avoir des loisirs, des activités sportives, culturelles et artistiques pour développer leurs talents et apprendre les valeurs liées à la vie en société.

« L’Etat, en tant que garant des droits, doit encourager toutes les initiatives favorisant le développement de ce droit dans des conditions d’égalité car les loisirs jouent un rôle très important dans notre développement psychologique », a fait remarquer Ashanti Shafeekath. Malheureusement, a-t-elle martelé, dans le département de l’Atacora l’accès aux loisirs est très faiblement pris en compte dans les actions de développement.

« Cette situation ne garantit pas notre plein épanouissement. C’est soucieux de cela que nous, enfants de l’Atacora venons plaider pour l’installation d’aires de jeux accessibles à tous et respectant les conditions d’égalité », a plaidé l’enfant maire.

Dans la même veine, la représentante des jeunes de l’Atacora, Orou Wonka Bella,  a adressé un message pour solliciter l’attention des décideurs sur les dangers qui minent la vie et l’épanouissement de la jeunesse dans le département.

« Nous, jeunes du département de l’Atacora plaidons pour l’accompagnement des filles mères par le renforcement des efforts louables de Madame le Préfet à travers le programme Zéro grossesse en milieu scolaire ; la préservation de la santé des jeunes par la lutte contre la commercialisation de l’alcool frelaté et des produits stimulants et l’accompagnement des jeunes diplômés sans emplois dans l’insertion et/ou la reconversion professionnelle », a confié Orou Wonka Bella. Elle a aussi plaidé pour la formation des jeunes dans l’entrepreneuriat et le leadership. « Nous venons humblement vers vous, chers autorités, chers acteurs et dirigeants à divers niveaux, pour implorer votre clémence en faveur de la protection et la sauvegarde de cette jeunesse qui se décime progressivement », dira, l’étudiante en 3ème année des SVT à l’école normale supérieure.

En préambule, le préfet de l’Atacora, a dit sa fierté d’être associée à la célébration de la journée mondiale de l’enfance et du 75ème anniversaire de l’Unicef. « J’ai compris à travers les deux messages le niveau d’éveil des enfants et des jeunes, leur soif d’un monde juste et protecteur de leur innocence naturelle, leur parfaite maitrise de l’environnement d’encadrement et de promotion de leurs droits et devoirs, et j’en déduis que le mérite revient à l’Unicef et à toutes les organisations qui s’investissent dans ce domaine », a indiqué Lydie Déré Chabi Nah. En plus de féliciter ces enfants et jeunes pour la méthode pertinente à soumettre ce plaidoyer, l’autorité préfectorale a rappelé son engagement depuis 2017 avec l’accompagnement de plusieurs partenaires techniques et financiers dont Plan International Benin, l’UNFPA et la fondation Claudine Talon, pour leur plein épanouissement. « Tous les centres d’intérêts du présent plaidoyer font échos aux ambitions du Gouvernement de Son excellence Patrice TALON. Notre Action quotidienne au niveau du département dans ces domaines est orientée donc par la vision du Gouvernement de garantir l’avenir aux enfants, aux filles et aux jeunes. Alors, je voudrais prendre l’engagement solennel de renforcer les actions pour consolider les acquis de notre initiative ZegroMis et continuer les challenges afin d’attendre l’idéal qu’on s’est fixé en 2017, c’est-à-dire Zero Grossesse en Milieu Scolaire et dans les centres d’apprentissages à l’horizon 2030 dans le département de l’Atacora », a promis Lydie Déré Chabi Nah. Elle a, par ailleurs, manifesté sa solidarité envers tous les enfants du monde, tout en leur exprimant son admiration pour leur plein potentiel malgré le jeune âge. « Je veux également féliciter l’Unicef pour ces 75ans de regards d’amour et d’initiatives au profit des enfants du Bénin et du Monde entier », a précisé le préfet de l’Atacora.

La Cheffe de la Communication de l'UNICF au Bénin, représentant la représentante résidente de l’Unicef, s’est réjouie de l’honneur qu’a fait le préfet de l’Atacora à l’Unicef, par sa présence à ce lancement officiel du relais des enfants qui, dira-t-elle, est comme une caravane de plaidoyer autour de la question des droits des enfants et des jeunes. « L’opportunité de ce relais c’est aussi de créer un dialogue entre les générations, donc on a vraiment regardé toutes les tranches d’âges en allant des enfants, des jeunes jusqu’aux adultes qui sont aussi des preneurs de décisions, c’est pour ça qu’on a voulu créer ce relais, et on a choisi et décidé de travailler et de faire avec les préfets pour pouvoir apporter ce message », a précisé Marion Desmurger.



ABP/IM/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions