« Albert Tévoèdjrè était un militant convaincu »  Me Robert Dossou

Deuil / « Albert Tévoèdjrè était un militant convaincu » Me Robert Dossou

06-11-2019 à 18:11:17

Abomey, 06 Nov. (ABP) – L’ancien président de la cour constitutionnelle a témoigné des mérites et valeurs qui ont guidé la vie de Albert Tévoèdjrè, quelques heures après sa disparition, et affirmé que cette figure intellectuelle et politique était un « militant convaincu », qui a marqué l’histoire de son pays et au-delà du continent.

« Albert Tévoèdjè était un grand militant, il a opéré par conviction, Il a passé toute sa vie dans le militantisme », a témoigné Me Robert Dossou. L’ancien président de la cour constitutionnel dit l’avoir connu dans les années 1953, à travers un organe de presse qu’il animait à Toulouse à l’époque, du nom de « L’étudiant d’Afrique noire ». Une revue de la Fédération des étudiants d’Afrique noire à laquelle il a dit être abonné en 1953 et 1954.

Le frère Melchior a aussi contribué à l’époque, selon Robert Dossou, à la rédaction d’un document publié par la Fédération des étudiants d’Afrique noire, et qui aura marqué dans les années 1954. L’illustre disparu a opéré dans beaucoup de champs ; politique, social, pédagogique, intellectuel, et le champ religieux, puisque Albert Tévoèdjrè de son vivant, alliait toujours sa foi à ses convictions politiques et sociales, raison pour laquelle il a fait son entrée dans la laïcité religieuse, nous apprend aussi le juriste.

Surnommé « Renard de Djèrègbé », Albert Tévoèdjrè avait la capacité d’anticiper sur beaucoup de faits, surtout en politique. « Il est très intelligent, on ne peut pas le nier, et il sait dribbler quand il faut dribbler », d’où l’appellation de « Renard ». C’est une personnalité qui a beaucoup donné à son pays, poursuit Me Robert Dossou, qui affirme que Tévoèdjrè rêve forcement de continuer le combat  et c’est d'après lui ce rêve qui l’a conduit à se retirer du monde politique et même des grandes villes, pour aller vers un petit village hors de Porto-Novo, où il travaillait à renforcer son activisme religieux.

« Albert Tévoèdjrè était convaincu que le monde doit être largement ouvert à tout le monde et qu’il fallait un passeport pour le monde. On ne doit plus fermer les frontières aux gens, Il l’a dit et exprimé », rapporte l'avocat. « La conviction, c’était ce qu’il y avait de plus cher dans la vie du frère Melchior, qui ne militait pas de manière opportuniste, pour s’inscrire dans des partis politiques, faire carrière ou se protéger et avoir des postes », a-t-il aussi défendu. Albert Tévoèdjrè était toujours convaincu d’un idéal, d’une cause qu’il défendait, a-t-il finalement conclu en présentant ses condoléances au peuple béninois.

Âgé.de 90 ans Albert Tévoèdjrè s'en est allé ce mercredi, laissant derrière lui trois enfants et une veuve.






ABP/IA/MS

Gonnanrou : Origine et sens en milieu Baatonoum

03-07-2020

Par: Boni N'yô SINASSON
Parakou, 03 juil 2020 (ABP) - #Gonnanrou communément appelé plaisanterie à parenté...
Revue de presse

Vers l'opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19

29-06-2020
Cotonou, 29 Juin 2020 (ABP)-, L’opérationnalisation des mesures sociales d’atténuation des effets du Covid-19, le respect des mesures barrières  dans les mosquées,  la relance la machine du Parti progressiste...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions