Les services écosystémiques au cœur d’un atelier à Natitingou

Environnement / Les services écosystémiques au cœur d’un atelier à Natitingou

27-09-2018 à 19:09:15

Natitingou, 27 sept. 2018 (ABP)-Un atelier d’échanges et d’informations sur les services écosystémiques pour la gestion durable des réserves de biosphères au Bénin, réunie depuis ce jeudi matin à Natitingou, une quarantaine d’acteurs clés, impliqués dans la gestion de la réserve de la biosphère de la Pendjari.

Cet atelier initié par le laboratoire de biomathématiques et d’estimations forestières (LABEF) de la faculté des sciences agronomiques de l’université d’Abomey Calavi, avec l’appui financier de l’institut royal des sciences naturelles de Belgique, s’inscrit dans le cadre du projet EVAMAB. La rencontre vise notamment à informer et sensibiliser les acteurs sur les services écosystémiques prioritaires de la réserve de biosphère de la Pendjari.

Pendant les deux jours que dureront les échanges, les participants suivront plusieurs communications afin de mieux s’approprier le concept de services écosystémiques et les services écosystémiques prioritaires, pour les populations riveraines de la réserve de biosphère de la Pendjari. A travers l’expertise Belge, il sera aussi question, de présenter à ces acteurs, une méthode participative d’évaluation et de priorisation des services écosystémiques.

Cet atelier, soutien le directeur du laboratoire de biomathématiques et d’estimations forestières (LABEF) de la faculté des sciences agronomiques de l’université d’Abomey Calavi, professeur Romain Glèlè Kakaï, vient à point nommé. Car, estime-t-il, en plus d’aider les acteurs à prendre conscience de l’importance des services écosystémiques prioritaires pour le bien-être des populations et pour faciliter la collaboration scientifique et technique à l’endroit des différentes cibles dont les activités impactent la biodiversité et des réserves, la rencontre permettra de valoriser les acquis du projet EVAMAB et de présenter les résultats des recherches sur les services écosystémiques.

En saluant la qualité des acteurs présents à cet atelier, le coordonnateur du programme CEBioS, Dr Janssens de Bisthoven Luc, a entre autres précisé que CEBioS dont fait partie le projet EVAMAB, est un programme de l’institut royal des sciences naturelles de Belgique et intervient notamment dans la connaissance scientifique, l’intégration de la biodiversité dans les politiques, le reportage et la vérification des données de biodiversité.

Soulignons que cet atelier prend fin demain vendredi.



ABP/IM/CG

Le séchage des produits alimentaires au bord des voies : un véritable danger pour la santé humaine

25-06-2019

Par: Boni N'yô SINASSON
Djougou, 05 Juin. 2019 (ABP)-Le séchage des produits alimentaires au bord des voies devient une...
Revue de presse

Le gouvernement projette une croissance économique de l’ordre de 9,2% en 2022

13-09-2019
 Cotonou,  13 Sept 2019. (ABP) – Plusieurs sujets liés à l’économie, l’éducation, l’énergie, l’environnement, la gestion des deniers publique et à  la politique ont...
Agro-business
Opinion

Révision de la Constitution: En attendant la légitimité, la preuve du courage de Talon

31-07-2017

Par: Joseph Vodounon Djodo
Comme toutes réformes politiques  importantes, celle de la révision de la constitution du 11 décembre 1990 suscite beaucoup de...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions