Le contrôle de légalité, la prévention et le règlement des conflits au sein des conseils communaux et les problèmes vitaux au cœur de la tournée statutaire du préfet Akpotrossou

Gouvernance / Le contrôle de légalité, la prévention et le règlement des conflits au sein des conseils communaux et les problèmes vitaux au cœur de la tournée statutaire du préfet Akpotrossou

18-11-2021 à 14:11:36

Sèmè-Podji, 18 nov. 2021 (ABP) – Le préfet du département de l’Ouémé, Dr Marie Akpotrossou, accompagné des membres de la conférence administrative du département a bouclé mercredi, sa tournée statutaire au titre de l’année 2021 par l’étape de la commune de Sèmè-Podji où les échanges se sont focalisés sur le contrôle de légalité, la prévention et le règlement des conflits au sein des conseils communaux et les problèmes vitaux des populations à chacune des étapes. 

Selon le préfet Marie Akpotrossou, cette tournée statutaire a permis à sa délégation de se rendre compte qu’il y a encore des défis à relever dans le département de l'Ouémé. Cette tournée, précise-t-elle, nous a permis davantage d’être plus proche de la population et de s’imprégner de leurs préoccupations. A l’en croire, il a été question de passer en revue tout ce qui est relatif au contrôle de légalité exercé par l’autorité de tutelle, la prévention et le règlement des conflits au sein des conseils communaux. Lesquels volets, souligne l’autorité préfectorale, ont permis de mettre un accent particulier sur le respect des textes et le respect de la hiérarchie. « Nous avons insisté sur le fait que chaque autorité décentralisée doit encore s’approprier ses droits et devoirs, ses obligations, rester et agir dans les limites de ses prérogatives. Que les approches à savoir l’approche relationnelle, l’approche décisionnelle et l’approche informationnelle doivent être intégrées dans la gestion de nos collectivités », a fait savoir le préfet Marie Akpotrossou.  Aussi, a-t-elle notifié avoir insisté également au cours de son périple, sur le fait que les décisions doivent être prises dans une approche participative. Les aspects sécuritaires, les problèmes de santé, de l’éducation, d’approvisionnement en eau potable et autres n’ont pas été occultés dans chacune des communes du département de l’Ouémé où le préfet indique avoir instruit les directeurs départementaux afin que satisfaction soit donnée aux populations dans la mesure du possible. 

Rappelant que les questions de délimitation des limites ne sont pas restées en marge des échanges, le préfet Marie Akpotrossou, a, par ailleurs, rassuré des dispositions en cours afin de régler lesdits problèmes et appelé les populations à être pacifiques et éviter tout trouble à l’ordre public. 



ABP/ ID/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions