Les éleveurs de bovins, petits ruminants et volailles dans le département du Mono invités à faire vacciner lesdits animaux dans la période allant du 1er novembre au 15 décembre 2021

Gouvernance / Les éleveurs de bovins, petits ruminants et volailles dans le département du Mono invités à faire vacciner lesdits animaux dans la période allant du 1er novembre au 15 décembre 2021

19-11-2021 à 12:11:49

Lokossa, 19 Nov. 2021 (ABP)-  Le préfet du département du Mono, Bienvenu D. Milohin, dans le souci de permettre aux éleveurs d’assurer efficacement la protection de leurs animaux et d’améliorer ainsi les performances du département du Mono dans le secteur de l’élevage, a, dans un communiqué radiodiffusé dont copie est parvenue ce vendredi à l’ABP,  exhorté les éleveurs de sa circonscription administrative à faire vacciner les bovins, les petits ruminants et les volailles au cours de la campagne de vaccination qui se déroule du 1er novembre 2021 au 15 décembre 2021 sur toute l’étendue du territoire du département du Mono. 

Selon le communiqué radiodiffusé signé de l’autorité préfectorale, des équipes de la direction départementale de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche sillonneront les fermes et les ménages pour vacciner les animaux du 1er novembre 2021 au 15 décembre 2021. Les différentes maladies prises en compte lors de cette campagne de vaccination lit-on dans le communiqué sont la pasteurellose bovine et la péripneumonie contagieuse bovine, la peste des petits ruminants et les Pseudo-peste-aviaires.

Ainsi, pour la pasteurellose bovine et la péripneumonie bovine, renseigne le communiqué radiodiffusé, « l’éleveur est appelé à payer 130 francs CFA par tête de bovin et ce pour chaque maladie prévenue ». Pendant ce temps, les éleveurs de petits ruminants sont appelés à débourser 130 francs CFA pour chaque petit ruminant vacciné et les éleveurs de volailles paient eux 75 francs CFA par tête de volaille en ce qui concerne les pseudo-peste-aviaires.

A en croire le préfet Milohin, la vaccination des animaux est un acte important et permet de prévenir les épidémies graves ou des maladies mortelles d’animaux domestiques qui sont souvent souligne-t-il, « source d’énormes pertes pour les ménages et pour l’économie de notre pays ». Pour lui, faire vacciner ses animaux est un acte responsable qui participe au développement de notre commune nation. C’est pourquoi, il invite tous les habitants du département du Mono et plus particulièrement les éleveurs, à saisir l’opportunité de cette campagne de vaccination pour soutenir les efforts communs en faveur du développement du secteur de l’élevage dans le département.


ABP/CBA/CG

Les enfants, esclaves et victimes de la production cotonnière dans l’Atacora

23-06-2021

Par: Moutarou IDRISSOU
La lutte contre le trafic des enfants, se heurte à des pratiques profondément ancrées...
Revue de presse

Le nombre de partis politiques enregistrés actuellement au Bénin, dévoilé

10-08-2021
Cotonou, 10 Août. 2021 (ABP) - Le dénombrement des partis politiques actuellement enregistrés au Bénin et l’évolution de l’affaire Alexandre Hountondji et Joseph Tamègnon contre la Criet, sont les sujets...
Agro-business
Opinion

Patrice Talon : Le triomphe par la vérité et le bilan (Par Joseph Vodounon Djodo)

29-11-2020

Par: Joseph VODOUNON DJODO
Si dans la civilisation universelle, la vérité est célébrée comme une vertu, il n’en demeure pas moins vrai que...
Publicité

Voyages
Navires

Create Account



Chers internautes et fidèles partenaires,
En raison de la migration en cours vers une plate-forme entièrement rénovée et plus moderne, des perturbations s’observent actuellement sur le site web de l’Agence Bénin Presse (ABP).
La Direction Générale vous présente ses sincères excuses pour les désagréments subis et vous rassure que des dispositions idoines sont prises afin que la situation se rétablisse dans les heures à venir.
Agence Bénin Presse, Leader de l’information des régions